LA PRESSEPARLE DE NOUS

Smart & Light

Michèle Fitoussi

Michèle Fitoussi
EDITORIALISTE DU MAGAZINE « ELLE » QUI NOUS A FAIT L’HONNEUR DE PRÉFACER LE « CARNET DE ROUTE »

J’ai rencontré Sophie Reverdi par hasard, en Tunisie, au mois d’octobre 2007. Mais y a-t-il vraiment des hasards dans la vie ? Moi, je n’y crois plus, ou disons que je crois sincèrement que l’on ne s’attire pas par hasard. Avant même de se parler, on sait, on sent, qu’il existe des connections invisibles que le temps se chargera de nous faire découvrir. Avec ses grands yeux d’un bleu encore plus  éclatant que les portes des maisons de Sidi Bou Saïd où elle a posé ses valises et ses deux garçons, sa blondeur flamboyante, son visage d’une douceur de lys, et sa bouche gourmande, Sophie en jette. On a tout de suite envie de lui parler.
Ca tombe bien, elle est journaliste et réclame une interview. Je suis venue animer un colloque, une rencontre entre Françaises et Tunisiennes, femmes d’action et d’envergure.
Rendez-vous pris chez elle, le lendemain. Elle habite une jolie maison qui surplombe le village et la mer. Thé à la menthe, bien sûr et pâtisseries au miel selon la tradition de ce doux pays. Repue, l’interviewée que je suis retourne à son péché mignon : poser des questions. Sophie me raconte brièvement son parcours, sa venue en Tunisie, ses galères d’ancienne obèse. Je n’en crois pas mes yeux. Quoi, cette belle fille était grosse ? Oui, dit Sophie, avec fierté. Et j’ai maigri.
En partant, elle me remet son » carnet de route ». Je le dévore, c’est le cas de le dire, dans la nuit. Dans ce petit livre, j’apprends plus que dans n’importe quel roman, n’importe quel traité savant, ce qu’est le calvaire d’une obèse. Comment cela commence,  dés la toute petite enfance. Les razzias dans le frigo, l’obssession de la bouche pleine, du ventre tendu à craquer. La nourriture qu’on avale sans fin, sans faim,  pour se remplir, pour se détruire, l’esprit tendu vers une unique pensée, une unique énergie.Avaler, se sustenter, bâfrer, se goinfrer, tortorer, bouffer, gloutonner.
Avoir envie de mourir, une fois l’orgie terminée.
Digérer ce désespoir là en même temps que le reste, et repartir à la chasse. Traquer l’aliment comme une bête fauve. .N’importe quoi, du mou, du solide, du sucré du salé. Du beaucoup, du trop. De l’énorme.
Enormes,  c’est ce qu’elle fait , cette jeune fille qui ne vie pas comme les autres, celles qui ont son âge. A 16 ans, 17 ans, on rit, on danse, on court, on aime. Elle, elle  mange. Elle a honte. Elle se cache. Elle persiste. Elle  va mal et elle ne le sait pas.
Son entourage la méprise . Comme s’il suffisait de vouloir pour pouvoir. Comme si cette difformité du corps dans une société faite au moule pour les maigres, voire les très maigres ( une autre version de cette étrange souffrance…), ne devait pas être tolérée.
Dehors les obèses. Allez ouste. Mangez si vous voulez, déformez- vous à votre aise. Mais ne vous montrez pas. Cachez cette graisse que nous ne saurions voir. Vous êtes obscènes avec ces trop pleins de chair, cette peau qui dégouline, ces replis et ces bajoues, cette démarche pesante. Vous ressemblez à des éléphants.
Hors de notre vue.
Lire ces témoignages sincères, sans complaisance, ces paroles brutes et vraies, vous arrache l’âme.
J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois, cette nuit là.
Et puis un jour Sophie a dit :  «  Stop, je veux vivre ». Et par deux fois, elle s’est délestée de tout ce gras. Et parce que c’est une très belle âme, elle a décidé d’aider celles et ceux qui n’ont pas sa force ni son courage.
Elle a inventé cette méthode « Smart and Light ». Rusée et légère.
Et elle a aidé les autres à larguer à leur tour les amarres. Soixante, cinquante, quarante, trente, kilos de chair inutile par dessus bord.
Envolés. Balayés. Un mauvais souvenir. Et ne revenez jamais.
Il faut lire ces témoignages et puis il faut les croire. Elle sait ce que le regard des autres veut dire.
Elle sait aussi le précieux prix  de la liberté retrouvée. C’est un ange.
( Et là bas, au Paradis, tous au régime…Mais c’est désormais si gai, que c’en est presque devenu un péché…)
www.michelefitoussi.com

Nadia Chkir Ayadi
RÉDACTRICE EN CHEF DU MAGAZINE « FEMMES ET REALITES »

De plus en plus le problème de l’obésité fait l’objet d’une attention particulière dans la presse spécialisée et aussi dans la presse généraliste. Moi-même qui m’occupe du socioculturel dans la presse écrite depuis plus de 20 ans, m’y suis attardée plusieurs fois entre autre dans un reportage intitulé les « Kilodrames ». L’excès de poids et obésité touche la moitié de la population adulte dans le monde. Courante dans les pays riches, elle gagne aujourd’hui du terrain dans les pays émergents. La notion de risque fait partie de la définition même de l’obésité. Cette terrible maladie est en voie de devenir la priorité de santé publique du XXIème siècle. Les plus avertis sont conscients de ce véritable danger et le premier réflexe d’un candidat qui veut perdre du poids  pour se protéger de ce fléau est généralement d’attaquer un régime alimentaire. Cette démarche pour perdre du poids consiste à contrôler ses apports caloriques en s’imposant des règles alimentaires avec des interdits et des frustrations. Cette solution isolée et exclusive n’est pas autant une solution durable mais uniquement passagère tombant facilement dans le découragement et réduit le candidat à une lassitude alimentaire. La phase de stabilisation s’avère la plus délicate. Ainsi, suivre un régime alimentaire n’est pas la meilleure solution car dès qu’on cesse de suivre le régime on reprend vite du poids. Mais si en plus les régimes étaient vraiment efficaces, il n’y en existerait pas autant. Prendre au sérieux l’obésité, c’est s’attaquer à un problème sérieux !
Sophie Reverdi, l’initiatrice du projet Smart and Light l’a déjà pris au sérieux et sait de quoi elle parle, puisque son projet part d’une expérience personnelle, du fait qu’elle était une ancienne obèse. J’ai tout d’abord connu cette jeune femme sur des photos que j’ai crues publicitaires avec un « Avant » et « Après », et je n’ai pas vraiment donné d’importance dans le flot des produits et des méthodes pour maigrir. Lorsque j’ai rencontré Sophie Reverdi «  pour de vrai  »comme disent les enfants. Je n’y croyais pas mes yeux en voyant cette femme bien faite, belle, bien dans sa tête et dans son corps. Mais j’ai aussi écouté son discours et ce spectaculaire raccourci pour une démarche originale contre l’obésité, avec tout un programme alimentaire hors du commun.
Jana Vitezova, une ancienne obèse également qui a été « sauvée » par la méthode Smart and Light, s’associe aujourd’hui à Sophie dans ce combat. Elle confirme «  le support que m’a donné Sophie est un cadeau inestimable qu’elle m’a fait en m’aidant à maigrir ». C’est ce qu’elle voudrait offrir à son tour en s’associant avec celle qui lui a redonné le goût de vivre dans un corps équilibré et sain.
Nous savons tous qu’il existe tant de moyens pour maigrir, mais il y a aussi tant de personnalités différentes et tous les obèses ne se ressemblent pas et ne perçoivent pas les choses de la même façon. « Certains sont réceptifs à des mots, d’autres reprendront contact avec leur corps, d’autres encore pourront plus facilement se voir minces. Mais la méthode Smart and Light est arrivé à faire changer les différentes personnalités. Pourtant peu nombreux sont les candidats à se prendre en charge (souvent des personnes très aisées financièrement) qui peuvent se permettre de bénéficier des meilleurs conseils pour les conduire sur le chemin de la réussite.  Aujourd’hui, Sophie et Jana, deux forces tranquilles, proposent leurs conseils à tous ceux qui ont envie de prendre une fois pour toute la bonne décision, celle qui changera tout. Mais le cerveau n’agit souvent pas automatiquement vers la prise d’action immédiate, pourtant «  Comme on se jette sur le bas-côté d’une route, pour éviter qu’un véhicule ne nous tue, nous devrions en faire de même avec nos addictions et comportements nocifs de toutes sortes. » affirme logiquement Sophie Reverdi.
Une succession d’actions adaptées à chaque candidat basé sur le bon sens. Il s’agit d’une stratégie regroupant un ensemble de méthodes venant de différentes disciplines. Une méthode qui semble convenir aux recherches et surtout à la redécouverte de soi. Un programme de loisir alimentaire « délicieux » qui se laisse dévorer sans jamais s’en lasser et là se cache le secret de cette méthode qui a révolutionné toutes les autres.

Coupures de presse et articles en ligne

PARISBOUGE.COM

Regimesmaigrir.com

Réalités

logo_realites-2-81f56

realites-mai2011Article de Smart and Light dans le numéro de Mai du magazine Réalités

 

Reaicone-pdf-grandelités magazine 10 Janvier 2008

Femmes et Réalités

Femmes et réalités

nouvel-article-realLisez le nouvel article de Sophie Reverdi dans Femmes et Réalités – Mai 2009 –

 

 

saharLisez le nouvel article de Sophie Reverdi dans Femmes et réalités – Février 2009 –

 

Lisez le nouvel article de Sophie Reverdi dans Femmes et réalités – Décembre 2008 –

« Les hommes gros : Prêts pour le changement « 

 

Lisez le nouvel article de Sophie Reverdi dans Femmes et réalités – Novembre 2008 –

« ENFANTS OBESES EN DANGER DE MORT
Un enjeu de santé publique majeur, la responsabilité des parents « 

Lisez l’article de Martine Zeitoun dans Femmes et réalités

« Je m’étais oubliée, je me suis retrouvée »

 

Lisez le nouvel article de Sophie Reverdi : Sophie livre ses secrets à Femmes et réalités

« Maigrir: une prise de conscience d’abord »

Lisez le nouvel article de Sophie Reverdi : Sophie Reverdi livre ses secrets à Femmes et réalités

« Touchez pas à ma bouffe! »

Ficone-pdf-grandeemmes et réalités Juillet 2006

 

 

 

 

Le Temps

logo-Temps_Tunisie

icone-pdf-grandeLe temps Juin 2006

La Presse

logo-Presse_Tunisie

icone-pdf-grande

 

La presse Juin 2006

 

icone-pdf-grande

 

La presse Juin 2006

 

Licone-pdf-grandea presse Juin 2006

 

 

 

Tunivisions

logo-tunivisions

icone-pdf-grande

 

Tunivisions Juin 2006

L'expert

logo-expert

icone-pdf-grande

 

L’expert Juin 2006

Sciences Plus

icone-pdf-grande

 

Sciences+ Juillet 2006

Nuances

icone-pdf-grande

 

Nuances magazine Juillet 2006

Presse anglo-saxonne

Your true colors

Double-page feature in YTC magazine’s september 2015 issue